Annonce des récipiendaires de la bourse de sensibilisation à la nutrition des plantes en Afrique 2022

Annonce des récipiendaires du prix de la bourse de recherche africaine sur la nutrition des plantes pour 2022

Des prix de 5,000 6 USD ont été décernés à deux scientifiques africains travaillant dans le cadre de programmes innovants de sensibilisation à la fertilité des sols pour l'Afrique. Ce prix fait partie d'une initiative en cours co-parrainée par l'Institut Africain de Nutrition Végétale (APNI), l'Université Mohammed VI Polytechnique (UMXNUMXP) et le Groupe OCP.

Vous trouverez ci-dessous un bref résumé des récipiendaires des bourses de recherche en nutrition des plantes africaines de cette année.

Tanzanie

M. George Mbyazita Karwani, Chargé de Recherche Agricole, Institut tanzanien de recherche agricole (TARI), Selian, Arusha Tanzanie

Domaine d'étude: Établir et mettre à l'échelle des recommandations de gestion des éléments nutritifs spécifiques au site à l'aide de l'outil d'expert en éléments nutritifs sur les systèmes de production de maïs à petite échelle dans la zone nord de la Tanzanie

La capacité des programmes de vulgarisation à intensifier durablement la production de maïs des petits exploitants à des échelles spatiales plus importantes est limitée par le manque d'outils d'aide à la décision appropriés. Une approche dynamique et robuste de gestion des nutriments spécifiques au site (SSNM) peut aider les prestataires de services de vulgarisation et les agences de développement à fournir aux agriculteurs des recommandations d'engrais spécifiques au site fiables et précises qui peuvent augmenter le rendement et les bénéfices de ces agriculteurs. Cette étude prévoit d'établir et de mettre à l'échelle les recommandations SSNM pour les systèmes de production de maïs à petite échelle en tant que paquet technologique approprié pour la zone nord de la Tanzanie. Des essais de démonstration seront mis en place pour vérifier la performance des recommandations SSNM dérivées de la Expert en nutriments (NE). Une sensibilisation plus poussée familiarisera les recommandations de l'EN parmi les petits producteurs de maïs et les agents de vulgarisation comme une alternative aux recommandations générales sur les engrais. L'approche participative de l'étude pour les essais gérés par les agriculteurs impliquera les agriculteurs tout au long du processus de planification et de mise en œuvre, ce qui contribuera à garantir une adoption élevée de la technologie dans les districts ciblés.

Kenya

Dr Ruth Njoroge, Département des sciences du sol, École d'agriculture et de biotechnologie, Université d'Eldoret, Eldoret, Kenya

Domaine d'étude: Apprentissage expérientiel sur la gestion intelligente des nutriments face au climat (ECLINUM) dans le comté d'Uasin Gishu, au Kenya

Le centre de sensibilisation de l'Université d'Eldoret (UoE) propose des formations aux agriculteurs basées sur l'opinion d'experts ; cependant, l'adoption d'une meilleure gestion des éléments nutritifs dans les systèmes de petits exploitants nécessite des approches plus holistiques, pratiques et innovantes. Les agriculteurs ont besoin de mieux comprendre les conséquences d'une mauvaise gestion des sols ; concepts de santé des sols axés sur les propriétés physiques, chimiques et biologiques; analyses de sol et utilisation d'engrais; le changement climatique et la gestion intelligente des éléments nutritifs face au climat ; et la gestion intégrée de la fertilité des sols qui intègre les principes agro-écologiques. Ce projet participatif mettra en œuvre des formations à la ferme via une approche « Living Labs » impliquant des parcelles gérées par les agriculteurs démontrant les réponses des cultures à l'application appropriée d'engrais et d'autres pratiques agronomiques intégrées axées sur l'efficacité de l'utilisation des nutriments. Un outil de test qualitatif de la fertilité des sols (QSFTT) est envisagé grâce à l'intégration transdisciplinaire de la science et des connaissances indigènes. L'outil d'aide à la décision simple fournirait aux agriculteurs un système d'orientation par étapes pour accroître la sensibilisation sur l'état de la fertilité des sols à la ferme, l'inciter à prendre la bonne décision concernant le maintien de la fertilité des sols et augmenter la motivation à demander des conseils d'experts en cas de besoin.

###

Pour plus d'informations sur l'African Plant Nutrition Outreach Fellowship ou nos autres programmes de récompenses, voir APNI.net/prix

EnglishFrançais